L'Australie

Escapade à Narooma

10 mai 2016

I would like to begin this blog post with a few words in english. I know that some of my international friends sometimes visit my blog and I would have to say that I am very thankful for that. As you can probably tell, I always write in french, so my family and my friends back home can know a little of what’s going on with me. I’m always happy to share my travel stories with them, but I’m also a bit sorry that my new friends can’t understand what I’m talking about. So I’ll promise you something: if some of my international friends (especially my two favorite italian girls ♥) are interested about this, I’ll be happy to translate everything for you next time I’ll see you! Love, Marion

Edit: I felt bad for my friends who don’t speak english so I translated it already! The english version is available below the pictures, enjoy 🙂

Il y a deux semaines de cela, nous avons profité en Australie d’un weekend prolongé car le lundi 25 avril était un jour férié. Cette journée se nomme ANZAC Day, qui est l’acronyme de Australian and New Zealand Army Corp (soir le corps d’armée australien et néo-zélandais). Historiquement, ce jour commémore l’intervention de ces deux pays lors de la première guerre mondiale (une défaite en Turquie le 25 avril 1915 et une victoire à Villiers-le-Bretonneux le 25 avril 1918)(1). Cependant il semble qu’aujourd’hui cette date soit propice à la commémoration des vétérans de toutes les guerres (pas de congés le 8 mai ni le 11 novembre ici !). Tout cela pour dire que nous avons eu la chance d’avoir un weekend de trois jours, mes amis et moi avons donc sauté sur l’occasion pour organiser un petit voyage ! Et comme nous sommes en Australie, nous avons bien évidemment choisi d’aller camper !

Nous étions six à participer à l’aventure : 1 chilien, 2 italiennes et 3 français. L’organisation du weekend à été légèrement compliquée par des changements que nous avons eu à effectuer au dernier moment à cause de la météo. Comme vous le savez surement, en Australie toute la géographie est inversée par rapport à l’Europe. Ce qui veut dire qu’on a la tête en bas que les régions les plus proches du tropique (du Capricorne of course !), et donc les plus chaudes, sont situées au Nord. Comme l’automne austral est installé en Australie depuis maintenant deux mois, nous avions décidé de partir vers le nord pour profiter au maximum du soleil et des beaux jours (tout comme on partirait sur la côte d’Azur en France).

camping narooma 1

Sweet Clara and me setting the tent!

Cependant, le mardi précédant notre départ (soit quatre jours avant), nous avons eu la mauvaise surprise de découvrir que le temps annoncé pour le weekend était désastreux à Byron Bay (la ville dans laquelle nous avions prévu de planter notre tente). Nous avons donc pris la décision de dernière minute de partir au sud de Sydney plutôt qu’au nord. J’ai donc appelé un camping pour réserver un espace où planter notre tente dans la ville de Narooma.

Narooma est une petite ville de 3 100 habitants, située sur la côté à 350 kilomètres au sud de Sydney et dont le nom d’origine aborigène signifie les eaux bleu-clair(2) (si ça ne fait envie, ça !). Le weekend à commencé le samedi matin à 7h. Nous nous étions donné rendez-vous en centre-ville, ce qui a donné lieu à des trajets en transports en commun assez mémorables (vous auriez dû voir Johanna et moi dans le train, à transporter nos sacs, la tente et tout le matériel de cuisine – dont un réchaud avec la bouteille de gaz qui fuyait !).

camping narooma 2

Bien installés pour un bon déjeuner dans la cuisine du camping

Malgré tout, nous sommes bien partis à deux voitures pour un road trip d’environ cinq heures de route, avec l’équipement de camping (un joyeux mélange de nos affaires et de d’éléments indispensables empruntés à nos familles d’accueil et amis australiens) bien calé dans le coffre. Une fois arrivés à destination, nous avons découvert avec grand plaisir que le camping que nous avions choisi était bien plus luxueux que ce que nous avions imaginé, avec une piscine ♥, une cuisine commune (qui à rendu inutile tout le matériel de cuisine que nous avons amené et nos repas bien meilleurs) et bien sûr des barbecues disponibles dans toutes les allées (ce ne serait pas vraiment l’Australie sans les campings !). Nous sommes ensuite partis faire les courses, qui ont été bien facilitées par le fait que nous avions découvert un frigo commun que nous pouvions utiliser dans la cuisine du camping.

Le camping comportait des espaces pour les tentes, mais aussi de nombreux mobilehomes (dont certains étaient immeeeenses, à ce point je pense qu’ils n’étaient plus mobiles pour un sous !) et des espaces spéciaux pour les caravanes. Nous étions d’ailleurs les seuls campeurs à dormir sous la tente (avec une autre famille), car en cette saison (l’automne donc) même si les journées sont toujours agréables et même chaudes, les nuits sont très fraîches et humides. Pendant notre weekend, la température est tombée en dessous des 10° pendant les nuits et nous avons tous un peu grelotté pendant la nuit. D’ailleurs un autre signe que nous ne sommes plus en été est que les jours sont de plus en plus courts. Or il se trouve que le rythme de vie australien est très en avance sur la vie à la française (et pas seulement à cause du décalage horaire ahahaha) : les boutiques ferment à 18h et le dîner est généralement pris vers 19h, ce qui nous obligeait à faire les courses rapidement en fin d’après-midi et à préparer nos repas relativement tôt. Pour couronner le tout, la cuisine commune du camping (que nous étions les seuls à utiliser) fermait à 21h. Comme tous les cafés alentours (peu nombreux anyway) étaient fermés à cette heure indue et que nous n’avions pas de lampes de poche (donc impossible de nous nous tenir dans la tente), nous avons pris le pli de nous entasser à 6 dans la voiture pour profiter de la chaleur, de la lumière et discuter tranquillement.

Au cours de nos trois jours sur place, nous avons essayer de visiter le plus d’endroits (c’est à dire de plages) différents, pour tirer un maximum d’émerveillement des alentours de Narooma. Nous avions avec nous une planche de surf pour les amateurs qui se sont relayer dessus. Malheureusement pour moi cette planche appartenait à un surfeur expérimenté, elle était donc bien trop courte pour la débutante que je suis… Je me suis retrouvée épuisée au bout de 5 minutes à pagayer dessus sans avoir la moindre chance de me mettre en position verticale ! Nous avons donc visité des endroits aussi divers que Mystery Bay, Australia Rock (que vous avez déjà eu l’occasion d’apercevoir dans la photo du Day 60, dans cet article), Honeymoon Beach (qui est je pense la plus belle plage de toute ma vie… Je n’avais jamais vu de plage bordée par une forêt aussi épaisse qui s’arrête brusquement pour laisser place au sable d’un blanc éclatant et je pense que je ne m’en lasserai jamais, c’est tellement beau)(Honeymoon Beach est comme ça, sauf qu’en plus c’est une crique minuscule qui s’ouvre sur l’immensité de l’océan… Et en plus lorsque que nous y étions, nous avons eu la chance d’admirer le soleil se coucher dans la mer depuis les rochers qui bordent cette plage magnifique )(c’est aussi là que nous avons vu les kangourous ♥), Potato Point et bien d’autres dont je ne me souviens plus des noms parce que j’ai fait la bêtise de ne pas les noter dans un de mes multiples carnets… Toujours est-il que cette escapade a été une pause bienvenue dans notre quotidien d’au pair (pour les filles en tout cas !) et je peux vous dire que cela fait un bien fou de se comporter comme un enfant (cf. les photos sur le trampoline, vous m’avez reconnue ??) surtout quand notre responsabilité principale est de s’occuper de la progéniture d’autres personnes ! Je vous laisse admirer en images, félicitations si vous avez lu jusqu’au bout, n’hésitez pas à m’envoyer un message et je vous envoie du love dans votre face !

(1)(2) Merci Wikipédia ! 

Two weeks ago, we in Australia, enjoyed a long weekend, because Monday 25th of May was a day off. This day is nammed ANZAC Day, which stands for Australian and New Zealand Army Corp (a kind of military part of these two countries). History tells us that this day commemorates the operation of Australia and New Zealand during World War One (a lost battle in Turkey on May 25th 1915 and a won battle in Villiers-le-Bretonneux, France, on May 25th 1918)(1). However, today it seems to me that this day is now a good time for Australian people to remeber the warriors of all wars. All this to say that we had a 3 days long weekend, so me and my friends deceided to organise a trip! And as we are in Australia, obviously we chose to go camping.

We were six people to go on this adventure: 1 for Chile, 2 from Italy and 3 from France. The organisation of this trip was a bit complicated because we had to change plans at the last minute because of the weather. As you probably know, in Australia all the geography is the opposite as in Europe. Which means that (we are head down) the hot areas are the ones close to the Tropic of Cancer, so they are located north. Autumn is settled n Australia for two months now, so knoing that, we first decided to go north for our vacation, so we would enjoy a nice warm weather.

However, on the Tuesday before going, we noticed that the weather was annouced to be very bad in Byron Bay (where we were supposed to go). So we decided to change our destination at the last minute and to go south of Sydney instead of north. That’s when I call a camp site to book a space for our tent in Narooma.

Narooma is a little town of 3 100 inhabitants, located about 350 kilometers south of Sydney on the coast and the name Narooma means the very blue waters in aboriginal (beautiful, isn’t it?)(2). So the weekend started Saturday morning at 7. We met in the city center, which made us have some funny trips in the public transports (I wich you saw me and Johanna with our bags, the tent and the cooking equipment – including the gas burner that was leaking in the train!).

Despite all of these obstacles, we finally managed to leave with our two cars and all our camping equipment (a good mess mostly borrowed from our hosts families and australians firends) for a five hours road trip. When we arrived, we were happy to discover that the camp site was actually way more luxurious than what we expected, with a pool ♥, a shared kitchen (which made our cooking equipment useless, but our meals were probably better this way) and of course barbecues everywhere (otherwise it wouldn’t be Australia!). Then we went grocery shopping, wich was actually easier than expected because there was a fridge in the shared kitchen that we could use.

The camp site had some spaces for tents, but also some little houses (but some of them were soooo big that I don’t think they really can be called « ittle ») and some spaces especially made for vans. I think we ware the only ones to be sleeping in a tent (expect for just one other group of people), because since it’s autumn here the nights are very fresh and humid, even if the days are still nice and warm. While we were sleeping there, the temperatures went below 10° during the nights so we were all a bit chilled in the mornings. Another sign that it’s not summer anymore in Australia is that the days are now shorter and shorter. And according to the australian lifestyle, the shops usually close at 6pm and people eat dinner at 7pm (which would be veryyyy early in France ahahah). So we had to do the shopping and have dinner a bit early. And on top of that, the shared kitchen closed at 9pm, and since we couldn’t stay in the tent, we chose to be the 6 of us all pressed up in the car, so we could enjoy heat, light, and a lot of chat and laughs!

During our 3 days in Narooma, we tried to see as many different places (meaning beaches really) as we could. We had a surfboard for the ones of who want to be amazing surfers. Unfotunately for me, it was a very short surfboard so I was exhausted after only five minutes paddling on it and I didn’t even came close to standing up! We visited as many places as Mystery Bay, Australia Rock (who can see the picture of that in my previous blog post, Day 60), Honeymoon beach (wich I sincerly think was the most beautiful beach I ever saw in my life… Never before I saw a rainforest stopping just before a very white sand I think I’ll never be tired of, it’s soooo beautiful) (and that’s also there that we saw the kangooroos ♥), Potato Point and a lot of other places that I don’t remember the name. It really feels very nice to act like a child sometimes, espcecially when as an au pair your job is to take care of other people’s kids (just look at the pictures on the jumping pillow – did you recogniez me??)! Please enjoy the pictures, congratulations for reading all this , please feel free to send me a message and I send a lot of love IN YOUR FACE!

You Might Also Like

17 Comments

  • Reply Clara 10 mai 2016 at 11 h 27 min

    Thank you for the begin in English! 🙂
    A lot of love for you!
    sweet Marion ♡♡

    • Reply Marion 10 mai 2016 at 13 h 01 min

      Thank YOU my sweet sweet Clara for reading and posting a comment, you are SO nice ♥♥ To thank you, I translated all of it in english below the pictures in the post, I hope you enjoy it 🙂

  • Reply MARYAMWHOOP 10 mai 2016 at 12 h 13 min

    Magnifique !

    • Reply Marion 10 mai 2016 at 13 h 01 min

      Merciiii ma petite Maryam ♥♥♥

  • Reply MUM 10 mai 2016 at 16 h 09 min

    Superbe ! Le sable de Honeymoon beach est blanc … comme de la neige ?
    Je ne connaissais pas cette forme de trampoline, ça doit être assez rigolo effectivement !
    Quant aux couchers de soleil, on ne s’en lasse pas … Même seulement en photos !
    Love in your face too ! XD

    • Reply Marion 14 juin 2016 at 12 h 28 min

      Ahaha mummy tu deviens très forte en smileys, good job 😀

  • Reply Camille a 10 mai 2016 at 17 h 50 min

    Merci Marion pour ce merveilleux récit. Je suis heureuse que tu vives toutes ces belles virées ! !!! …. Tu ne nous as toujours pas expliqués pourquoi l’océan pacifique est si différent de l’océan Atlantique.? Je compte sur toi! Et je t’embrasse fort! Camille

    • Reply Marion 14 juin 2016 at 12 h 29 min

      Promis Camille, les explications sur les océans arrivent dès que j’ai l’occasion de reparler de la mer ! Je t’embrasse bien fort moi aussi 🙂

  • Reply Riggi 10 mai 2016 at 18 h 25 min

    Merci Marion pour ces nouvelles fraiches. Je constate que tu t’occcupes bien et que tu ne vois pas le temps passer. Nous attendons l’été avec impatience. Bisous. Marraine.

    • Reply Marion 14 juin 2016 at 12 h 30 min

      Ça commence à sentir les vacances pour toi, non ??

  • Reply Papa Tintin 10 mai 2016 at 20 h 14 min

    Que dire, tu dois être un peu ma fille, tu manies très bien le français et les appareils photos, quant à l’anglais, je n’ai plus qu’à aller me coucher. Tu cueilles les roses de la vie et c’est une bonne chose. Alors surtout continue et le lâche rien So long bisous M

    • Reply Marion 14 juin 2016 at 12 h 31 min

      Je suis toute émue à chaque fois que je (re)lis ton commentaire Daddy…

  • Reply Pauline 15 mai 2016 at 7 h 51 min

    Quel beau weekend tu as dû passer ! Le paysage est à couper le souffle !
    Et quel beau travail de traduction ! Je l’ai lu en français, mais au prochain article si tu fais l’effort d’écrire la traduction, je la lirai, promis !
    Et c’est réciproque, plein de love dans face à toi aussi d’abord ! <3

  • Reply Hervé Degrelle 19 mai 2016 at 14 h 05 min

    Bravo, Marion, c’est magnifique! Je trouve que tu as bien le sens de la communication… c’est ton métier! Je suis heureux d’en profiter. Ton récit est très intéressant et tes photos sont très belles. On a l’impression de vivre avec toi. Je vois aussi que ton anglais est « fluent », c’est un acquis important pour toi et ton avenir.
    Petites nouvelles de moi: je prépare activement le concert du 29 Mai avec l’Orchestre National de France à l’Auditorium de la Maison de la Radio. C’est pour moi un évènement important, c’est l’apogée de ma carrière de musicien amateur.
    Voilà! Je t’embrasse très fort. Continue de nous passionner!
    Dad, (ou Hervé Degrelle!)

    • Reply Marion 14 juin 2016 at 12 h 33 min

      Coucou Dad, merci pour tes nouvelles, ça me fait bien plaisir de savoir ce qui se passe pour toi ! C’est fantastique de faire un concert à la Maison de la Radio, j’espère que ça c’est merveilleusement bien passé 🙂 Je t’embrasse.

  • Reply Yanou 4 juin 2016 at 11 h 37 min

    C’est trop cool quand tu parles anglais !! Moi ça me manque de lire de l’anglais et puis ça permet de voir comment tu as trop bien progressé 🙂

    Moi je t’ai reconnue sur les photos du trampoline, et même que j’ai tout lu jusqu’au bout =D

    • Reply Marion 14 juin 2016 at 12 h 49 min

      Ahaha tu es une vraie fidèle lectrice ! Je me suis relue quelques jours plus tard et en fait j’ai envie de changer plein de choses dans la version anglaise… Mais bon, on va dire que ça reflète mon niveau à un instant T !

    Leave a Reply