2016 L'Australie

The Queen’s Birthday

14 juin 2016

Saviez vous que les Australiens bénéficient chaque année d’un jour férié pour célébrer l’anniversaire de la reine… d’Angleterre ? En effet, Queen Elisabeth est officiellement le chef de l’Etat australien, puisque que la pays des kangourous fait partie du Commonwealth (il en va de même pour la Nouvelle-Zélande, l’Irlande du Nord et le Canada d’ailleurs !).

Un peu d’histoire

De mon point de vue de Française, j’ai toujours considéré la monarchie en anglaise comme une anecdote vaguement amusante à propos du Royaume Uni. C’est pourquoi j’ai été si surprise quand j’ai découvert que l’influence post-coloniale anglaise s’étendait encore aujourd’hui jusqu’à des pays à l’autre bout du monde. C’est l’un des précieux trésors que le voyage m’apporte, de découvrir des nouvelles facettes du monde et de gagner en ouverture d’esprit.

Toujours est-il que chaque deuxième lundi de juin, les Australiens qui vivent la région de Sydney, le New South Wales (la Nouvelle Galles du Sud) ne vont pas au travail. L’Australie étant une fédération, la date varie selon les états car il s’agit de la date de la célébration de l’anniversaire de la reine, qui ne correspond donc pas à sa réelle date de naissance : Queen Elisabeth à fêté ses 90 ans 21 avril dernier, way to go girl! C’est donc grâce à elle que mes amis et moi avons à nouveau eu la chance de partir pour un weekend de trois jours. Toujours à la recherche du soleil pendant l’hiver austral, nous sommes cette fois partis à 800 kilomètres au nord de Sydney, vers la ville de Byron Bay !

Les péripéties du voyage

Cette fois encore nous avons eu quelques péripéties pour trouver un logement, mais nous avons tout de même finalisé le booking quatre jours en avance (soit un jour de mieux que la dernière fois, on s’améliore !). Le plan était de faire le trajet pendant la nuit de vendredi à samedi, afin d’économiser une nuit d’hébergement, puis de repartir le lundi afin de profiter de deux jours complets sur place.

Pour ce nouveau weekend, nous avons découvert qu’en Australie les auberges des jeunesses sont parfois meilleur marché que les campings. Nous avions donc une chambre juste pour nous cinq dans cette auberge (en Australie on les appelle hostels ou backpackers – j’aime beaucoup le deuxième qui désigne à la fois le logement et ceux qui y séjournent). Désolée, je n’ai pas pris moi même de photos de notre chambre (trop en bazar), mais le lien devrait vous permettre de vous faire une idée.

Donc vendredi soir, nous nous sommes entassés à cinq dans la voiture qui allait être notre chambre pour la nuit. En plus de moi, il y avait : François, Emma, Nicole et Clara (les 2 premiers sont français, puis ce sont les italiennes). Peut-être à cause de l’excitation du départ, la quantité impressionnante de snacks que nous avons engloutie ou les quelques heures de sommeil que j’ai réussi à avoir, mais le trajet aller m’a paru très court.

La nuit est passé étonnamment vite et nous sommes arrivés à Byron Bay juste avant 6h du matin. Malheureusement pour nous, la réception de l’hostel n’ouvrait qu’à 7h. Nous avons donc marché quelques minutes dans la nuit pour nous dégourdir les jambes et au passage admirer le vol des très nombreuses chauves-souris qui retournaient se coucher juste avant que le soleil se lève, vers 6h30 (et oui les nuits sont très longues ici, nous attendons avec impatience le solstice pour voir les journées s’allonger à nouveau !) puis nous sommes retournés dans la voiture pour deux heures de sommeil bien inconfortables avant l’ouverture de l’auberge.

A la découverte de Byron Bay

Quand nous nous sommes réveillés, nous sommes débarrassés des démarches matérielles (se présenter à la réception de l’auberge pour le check in, vider la voiture et déposer nos affaires dans la salle de stockage car notre ne chambre n’était pas encore libérée, faire un tour au super marché du coin – ALDI, ça vous rappelle quelque chose ?? – pour faire les courses et trouver de la place dans la cuisine commune pour notre bouffe), nous avons enfin pu partir à la plage !

L’hiver austral nous souriant, il faisait très doux et nous nous sommes tous retrouvés à faire la sieste en maillot de bain sur le sable. Nous avons bien vite découvert que la plage où nous étions installés est un spot réputé pour le surf. Pendant que les plus sportifs d’entre-nous profitaient de la planche que nous avions emmenée (quand je vous dit qu’on était entassés dans la voiture !), tandis que les nous commentions la diversité des surfeurs qui défilaient devant nous, allant des débutants (c’est à dire à âgés de 6 ans et moins) au cliché de l’Australien blond décoloré (et musclé).

Puis nous avons escaladé un gros rocher en haut duquel se trouvait un observatoire offrant un magnifique point de vue sur l’océan. De là, certain d’entre nous (DONT MOI) avons eu la chance d’apercevoir quelques nageoires de dauphins. Après un déjeuner tardif, nous sommes partis vers le phare de Cape Byron (le point le plus à l’est du continent australien !), où nous avons pu admirer un coucher de soleil assez exceptionnel !

panoramique coucher de soleil byron bay

La cascade géante au coeur d’une forêt tropicale

Le lendemain, après une nuit de sommeil et un petit-déjeuner réparateurs (vous verriez les brunchs de folie qu’on se prépare !) et sous une pluie battante, le genre de pluie lourde et chaude qui me font penser à la mousson, nous sommes repartis en voiture pour partir en exploration. Et quoi de mieux qu’un jour de pluie pour aller admirer des cascades au cœur d’une forêt tropicale humide ? Après quelques kilomètres de route et le plus mauvais café de nos vies, nous sommes arrivés à à Minyons Falls (oui, cette cascade porte le même nom que les petits monstres dans Moi moche et méchant !).

Malgré la pluie, la cascade de 100 mètres de haut au dessus de la forêt tropicale était vraiment magnifique et impressionnante. Malheureusement, je trouve que les photos ne rendent pas justice à la hauteur vertigineuse de la chute d’eau, mais vous pouvez toujours chercher l’aventurier casse-cou (François) qui se cache sur les photos pour vous donner une idée de l’échelle.

De retour à Byron Bay, la pluie s’étant enfin arrêtée, nous en avons profiter pour visiter le centre-ville  avet la plage by nightant de retourner à l’hostel pour cuisiner un énorme plat de pâtes. Après le dîner et sur les conseils de divers backpackers rencontrés ce jour là, nous sommes sortis d’abord dans un bar qui jouait de la musique country, puis nous sommes allés danser dans une boîte où on nous a peint des dessins fluorescents sur le visage.

soirée peinture visage boit nuit

Des koalas pour finir en beauté

Le lendemain était déjà le jour du retour. Nous sommes partis très tôt, après avoir quand même pris le temps de préparer un super petit-déjeuner ! Afin de couper la route, nous nous sommes arrêté à mi-chemin dans la ville de Port Macquarie, où nous avons visité un hôpital pour koalas ♥. Il s’agit d’un vrai lieu de soins, qui s’occupe d’animaux malades ou blessés par des feux de forêt, des accidents de voiture ou d’autres animaux. Il n’est donc pas possible d’y câliner les koalas, mais j’ai été très touchée par le travail qui y est effectué.

Après cela nous sommes partis à la recherche d’un déjeuner (nous avions malheureusement oublié nos provisions sur la table de l’auberge, c’est du joli !). Puis nous nous avons profité de l’après-midi très doux près d’un lac, où j’ai goûté mon premier yaourt glacé avant de reprendre la route pour arrivé à Sydney en fin de journée.

hopital koala panneau koala

You Might Also Like

7 Comments

  • Reply MUM 15 juin 2016 at 15 h 27 min

    Encore de superbes photos ! Le trou dans le nuage pour laisser passer le soleil couchant est extra ! Et que dire du koala qui dort : une vraie peluche !
    Le bruit de la cascade devait être assourdissant, heureusement que votre aventurier nous donne l’échelle, effectivement !
    Bon, en tant que maman, je suis rassurée en voyant que vous déployez des trésors d’énergie pour vous procurer des repas pantagruéliques 😉
    Bref, c’est super de partager tout cela avec toi et toujours un régal de lire ton nice style !

  • Reply MUM 15 juin 2016 at 15 h 29 min

    Heu … j’oubliais …. Nous allons nous manifester très bientôt …. Bisous !

  • Reply dady tintin 15 juin 2016 at 20 h 31 min

    Mum est toujours la première , a l’heure ou j’écris ces mots tu as changé d’âge 24 ans et une vie croqué à pleine dents Ce récit est dès intéressant et ce que tu vis nous permet de nous évader et en cela c’est formidable. Ce weekend dont nous avons eu un avant gout skip a été top sur tous les plans. Quant aux photos, je suis complètement scotché. Je prends vraiment gout à ce blog, , il faut publier plus souvent on en redemande

    Sée hou letter

  • Reply koratelenn 15 juin 2016 at 20 h 38 min

    Oh oui, il est trop mignon ce koala ! Il a l’air d’un vrai doudou !
    Je ne sais pas si je me serai risquée au dessus de la chute d’eau; j’aurais eu trop peur que le courant s’emporte brusquement… et moi avec !
    Je t’embrasse

  • Reply koratelenn 15 juin 2016 at 20 h 39 min

    Oh oui et j’oubliais… Très bon anniversaire à toi ! Je t’embrasse encore !

  • Reply Camille a 22 juin 2016 at 8 h 04 min

    Quelle belle virée ! Tout est démesuré, les distances, les hauteurs, les ciels…. On a envie de câliner le koala et de danser avec toi dans ces beaux paysages. Merci pour tes écrits et tes photos splendides! Je retombe dans la réalité, dans « ma « réalité et je cours faire mes cartons de déménagement, ça avance…! Nous nous installons à Bosmie-l’Aiguille le 19 JUILLET. Ton si beau voyage nous permet de rêver et de nous extraire de notre quotidien! Je t’embrasse fort.
    Camille a

  • Reply Yanou 29 juin 2016 at 10 h 40 min

    C’est génial que tu arrives autant à rayonner en Australie. C’est chouette de te voir autant profiter 🙂

  • Leave a Reply